Les îles originales d’Expo 67–aujourd’hui le Parc Jean-Drapeau–constitueraient un cadre spectaculaire pour une exposition.

Historique

Pour Expo 67, la superficie de l’Île Sainte-Hélène a été doublée et l’Île Notre-Dame a été créée artificiellement. Ces dernières années, les îles ont été surtout utilisées pour des événements comme des méga-concerts et des courses automobiles.

Problèmes

L’utilisation récente contraste de manière marquée avec la fonction initialement prévue de parc naturel. Les événements qui s’y tiennent constituent certes une source importante de revenus, mais ils endommagent la zone.

Usage pendant Expo 17

L’Île Sainte-Hélène sera le site de l’exposition horticole et mettra l’accent sur les thèmes environnementaux.

L’Île Notre-Dame sera la zone officielle de l’expo reconnue par le Bureau International des Expositions (BIE), où se trouveront les pavillons nationaux.

Le parc d’amusement de La Ronde, à la pointe est de l’Île Sainte-Hélène, sera possiblement reconçu pour Expo 17. L’Expo Express–le système de transport collectif d’Expo 17–s’arrêtera à La Ronde et un traversier à haute vitesse, l’AquaTram, fera la jonction entre La Ronde et le centre-ville.

Usage à Long Terme

L’Île Sainte-Hélène sera préservée en tant que parc, l’Île Notre-Dame devenant le site d’événements culturels et autres activités.